Catch Me If You Can Baby

le pacemaker musical

12 juillet 2012

Tout semble indiquer que nous sommes mi novembre. La pluie, la mauvaise mine, les kways des touristes dépassés par les événements. Au milieu de ce tourbillon le premier Ep d'Erika Spring - chanteuse aux cheveux d'or et à la voix fragile d'Au Revoir Simone - fait office d'anticyclone protecteur. Cinq titres aériens, le synthé au bout des doigts, la mélancolie au fond du coeur. Les saisons que la musique ignore.

 

tumblr_m4jj6wZySm1qzt5eco1_1280

 

 

 

 

 

Posté par Hans / on chronique / 0 Commentaires
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire