Catch Me If You Can Baby

le pacemaker musical

22 mars 2010

Be Your Own PET - Get Akward

Les Be Your Own PET avaient un nom drôle, une chanteuse électrique blonde, et des envies de rock cradingue qui auraient dû me conquérir immédiatement. Cependant leur premier album m'était resté un peu en travers de la gorge, bien essayé mais pas confirmé. Je gardais confiance en eux, me disant qu'avec quelques concerts dans les pattes et du temps ils deviendraient bien meilleurs et me feraient frémir comme sur Damn Damn Leash. Le groupe est de retour avec un second album qui vaut beaucoup de point au scrabble avec  ses deux "w".

Une chose est claire dès le premier titre,
Black Hole, les Be Your Own PET tappent toujours aussi fort et Jemina n'a rien perdu de sa vivacité. C'est bien structuré, ça fait bouger, on est ravi et on en redemande. Becky nous reprend une mélodie bien connue (au plaisir de vos oreilles) avec des paroles toujours aussi charmantes (kick your ass). Les Be Your Own PET ont grandit mais ne se sont pas assagit pour autant. L'album sent bon l'adolescence folle, les concerts à gros pogos, la sueur et l'alcool facile. The Kelly Affair (les noms sentent aussi la série américaine avec piscine dans la cour de l'immeuble) donne envie de tapper des mains en rythme en poussant son voisin. Get Awkward se joue vite, même très vite, les morceaux filent à la vitesse de la lumière laissant peu de chance de s'en remettre. Une tornade musicale accompagnée de grosses saturation de guitares. Il est vrai que parfois les musiques se répètent quelque peu, mais cela passe mieux que dans le premier album. La preuve on se prend à enclencher le bouton repeat...


Black Hole
Zombie Graveyard party
Becky


Posté par Hans / on chronique / 0 Commentaires

Commentaires

Poster un commentaire